Systèmes de ventilation et COVID-19 : quelques lignes directrices

Systèmes de ventilation et COVID-19 : quelques lignes directrices

Qu'en est-il des installations de chauffage, de ventilation et de climatisation en cette période de Coronavirus ? Daikin, leader sur le marché des systèmes climatiques, informe et clarifie quelques points au sujet d’entretien et du fonctionnement d’Air Handling Units et des systèmes de ventilation dans un environnement avec COVID-19

L'actuelle pandémie de COVID-19 fait beaucoup de bruit, et ce presque dans tous les domaines. Le secteur de HVAC doit également être conscient de certaines précautions techniques qui peuvent être prises en cette période de pandémie du COVID-19.

La ventilation reste nécessaire

Il est recommandé d’augmenter la ventilation d’alimentation et d’extraction de l’air. Le but de la ventilation est de purifier l'air en diluant ou en déplaçant la pollution (apport d'air) et en éliminant cette pollution (extraction d'air). On suppose généralement qu'une ventilation plus importante réduit le nombre d'infections. Le REHVA, Federation of European Heating, Ventilation and Air Conditioning Associations, donne des lignes directrices concrètes. Ils recommandent des durées de fonctionnement prolongées pour la ventilation, voire même une ventilation 24/7. Il en va de même pour les systèmes d'extraction des toilettes, qui doivent également fonctionner en continu. Une quantité maximale d'air extérieur doit être fournie et le nombre de personnes dans la pièce doit être réduit au minimum. Cela permet d'augmenter le volume d'air par personne. En l'absence de ventilation mécanique, il est important d'utiliser les fenêtres pour assurer une ventilation suffisante.

L’humidification et la climatisation n’ont pas d’effet pratique 

Le COVID-19 est assez résistant aux changements de température et ne peut être influencé que par une humidité relative supérieure à 80% et une température supérieure à 30°C, ce qui n'est pas faisable et acceptable dans les bâtiments, en autres pour des raisons de confort thermique. L'humidification n’offre donc aucune solution pour prévenir la transmission et la propagation du Coronavirus.

Utilisation en toute sécurité des sections de récupération de chaleur

Il est recommandé d’éteindre les échangeurs de chaleur rotatifs pendant cette pandémie. En effet, les particules virales peuvent s'échapper de l'air d'évacuation vers l'air d'alimentation. Si des fuites sont suspectées dans les sections de récupération de chaleur, le réglage ou la dérivation de la pression peut être une option pour éviter une situation où une pression plus élevée du côté de l’extraction provoque des fuites du côté de l’alimentation.

Pas d’utilisation de recirculation

Des particules virales dans les canaux de retour peuvent pénétrer à nouveau dans le bâtiment : c’est pourquoi les registres de recirculation doivent être fermés. Si cela entraine des problèmes de capacité de refroidissement ou de chauffage, ceci devra être accepté car il est plus important de prévenir la contamination et de protéger la santé publique que d’assurer le confort thermique.

Le nettoyage des canaux et le remplacement des filtres d’air extérieurs ne sont pas nécessaires

En termes d'entretien, il semble que le nettoyage des canaux n'ait pratiquement aucun effet. Les virus attachés à de petites particules n'entrent pas facilement dans les conduits de ventilation et seront normalement évacués par le flux d'air. Le remplacement des filtres à air extérieurs n’est également pas nécessaire. Malgré un filtre qui doit purifier l'air, l'effet de capture des particules virales est limité. La taille des particules du Coronavirus est de 80-160 nm, ce qui est plus petit que la zone de capture des filtres fins (efficacité de capture 65-90% pour PM1). Les particules SARS-CoV-2 s’agrègent avec des particules plus grosses qui sont déjà présentes dans la zone de capture des filtres. Dans les rares cas d'air extérieur infecté par des virus, de fins filtres à air extérieurs offrent une protection raisonnable contre les faibles concentrations et la propagation éventuelle de virus dans l'air extérieur. Du point de vue du remplacement des filtres, les procédures normales d’entretien peuvent être suivies. Les filtres bouchés ne sont pas une source de contamination dans ce contexte, mais ils peuvent réduire l'apport d'air, ce qui a un effet négatif sur une éventuelle contamination intérieure. Les filtres doivent donc être changés selon la procédure normale lorsque les limites de pression ou de temps sont dépassées.

Daikin se réfère au site web de REHVA et aux documents connexes pour des informations plus détaillées : https://www.rehva.eu/activities/covid-19-guidance

Kirsten Van Pee Team Manager, Two cents
A propos de Daikin Belux

Le groupe Daikin Europe se compose actuellement de 14 unités de production, de plusieurs bureaux de ventes et de tout un réseau de distributeurs indépendants et de contacts de vente dans la région EMOA. Le groupe Daikin Europe représente une équipe d’environ 7.100 employés.
Daikin Belgium est une filiale en propriété de Daikin Europe a trois implantations en Belgique (Gent, Wavre et Herentals). Environ 110 employés travaillent pour Daikin Belgium.
Comme leader du marché innovant et qualitatif, Daikin offre une solution complète de systèmes de climatisation pour des environnements résidentiels, commerciaux ou industriels. Comme entre autres des pompes à chaleur géothermiques et hybride, des accumulateurs d’énergie solaire, des climatiseurs et des purificateurs d'air.

Daikin Belux
Avenue Franklin 1B
B-1300 Wavre